Archives de l’auteur : vincent

Abonnés

Nouvelles de Chine (avril 2018)

Une nouvelle sélection d’articles est disponible dans l’édition d’avril 2018 de nos « Nouvelles de Chine », consultable dans la rubrique e-agir.

Vous pourrez y découvrir les articles suivants :

  • Discours de clôture du Président XI Jinping (APN)
  • 2013-2018 : les brillants résultats de l’initiative « Une Ceinture, une Route », par Zhu Dongjun, journaliste au Quotidien du Peuple
  • La Chine a signé 16 accords de libre-échange impliquant 24 pays et régions, par Wang Yunsong, journaliste au Quotidien du Peuple
  • Economie : le bon départ de l’économie chinoise en 2018, par Lu Yanan et Du Yifei, journalistes au Quotidien du Peuple
  • Ce qu’il faut savoir sur la réforme du système de gouvernement chinois, par Zhu Dongjun, journaliste au Quotidien du Peuple
  • Le réseau ferroviaire TGV atteindra 38 000 km d’ici à 2025, Li Yingqi, journaliste au Quotidien du Peuple

Lire l’article…

Abonnés

Nouvelles de Chine – avril 2018

Discours de clôture du Président XI Jinping (APN)

Le président chinois Xi Jinping a prononcé mardi 20 mars 2018 un discours lors de la réunion de clôture de la première session de la 13e Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois). Voici le texte intégral :

Chers députés,
J’ai été élu lors de cette session pour continuer d’assumer le poste de président de la République populaire de Chine (RPC). Je voudrais exprimer ma sincère gratitude pour la confiance qui m’a été témoignée par tous les députés et le peuple chinois de tous les groupes ethniques.
C’est une mission glorieuse et une lourde responsabilité que d’occuper ce grand poste de président de la République populaire de Chine. Comme toujours, je remplirai avec fidélité les responsabilités qu’impose la Constitution, serai fidèle à la patrie et au peuple, accomplirai mon devoir scrupuleusement, ferai de mon mieux, serai diligent au travail et resterai dévoué. Je continuerai à être le serviteur du peuple, accepterai la surveillance du peuple et ne trahirai en aucun cas la grande confiance de tous les députés et du peuple chinois de tous les groupes ethniques.
Aussi haut que soit le poste que l’on occupe, tout le personnel des organes de l’Etat doit fermement garder à l’esprit que notre république est la République populaire de Chine, à toujours accorder la priorité au peuple dans son cœur, à toujours servir le peuple sans réserve, et à toujours travailler dur pour les intérêts et le bonheur du peuple. Lire la suite

Abonnés

ACTUEL 48 – Le sacre de Xi Jinping

Lors de sa session de mars 2018, l’Assemblée nationale populaire chinoise a plébiscité la modification de la Constitution qui limitait jusqu’à présent à deux les mandats du Président et imposait à 68 ans la retraite des responsables politiques. Le Président XI Jinping, Secrétaire général du PCC depuis octobre 2012, chef de l’Etat et président de la Commission militaire centrale depuis mars 2013, se voit ainsi offrir sur un plateau la possibilité de conduire la politique chinoise au-delà du terme normal de son mandat en 2023. Les journaux du monde entier se sont emparés de ce « coup d’Etat » pour en faire des gorges chaudes et fustiger le retour quarante ans en arrière du régime chinois. Si cette appréciation est fondée, elle n’en reste pas moins partielle et rend mal compte en tout cas des raisons objectives qu’on peut supposer avoir motivé cette évolution du régime chinois. Lire la suite

Abonnés

ACTUEL 47 – Kim Jong-un, le Général et la Bombe…

Faut-il que l’actualité obscurcisse le ciel au point qu’on en oublie, dans l’art stratégique, la genèse de la dissuasion et les débats de haut vol qui s’ensuivirent au début des années 1960 ? A cette époque, le vilain canard nucléaire était français et s’appelait le Général de Gaulle. Il est vrai que les circonstances étaient tout autres et qu’en particulier nul traité ne venait brider puis interdire l’accès au nucléaire militaire des prétendants potentiels. La France affirmait alors sa volonté de s’insérer en tiers dans un jeu limité aux deux Grands, la Chine et la Grande-Bretagne s’inscrivant l’une et l’autre (au moins initialement pour la première) dans ce bipolarisme. Ne faisons donc pas d’anachronisme entre ce que fut la situation de la France gaullienne et celle du Nord-Coréen Kim Jong-un en 2017. Et pourtant….

Lire la suite

Abonnés

La SdS publie un dossier sur la « Route de la soie »

La Société de Stratégie publie un grand dossier sur la « Route de la soie » qui rassemble de nombreux articles sur ce thème, à savoir :

  • Une introduction générale, par Eric de La Maisonneuve
  • L’initiative « Une Ceinture, une Route » peut fournir de nouvelles idées pour la coopération internationale, par Li Bingxing et Li Xiaohong
  • Construisons un nouveau monde plus ouvert et gagnant-gagnant
  • La Banque mondiale disposée à fournir toutes formes de soutien à la construction de « la Ceinture et la Route », par Zhang Niansheng
  • Le volume des échanges entre la Chine et les pays de « la Ceinture et la Route » atteint 20 000 milliards de yuans, par Wang Ke et Zhao Zhanhui
  • Le financement est un soutien important pour la construction de l’initiative « Une Ceinture, une Route », par Wang Guan
  • CEFC China Energy va renforcer ses investissements dans l’énergie dans les pays « Une Ceinture, une Route », par Li Xiang

Le dossier complet est consultable en cliquant sur le lien suivant : Dossier « Route de la soie ».

En outre, nous publions également une intéressante analyse de Stephen Aris, Senior Researcher au Center for Security Studies (CSS) de l’ETH de Zurich. Le texte intégral de l’analyse est consultable ici :

« One Belt, One Road » : la nouvelle route de la soie, par Stephen Aris

Abonnés

Mondialisation et sécurité

Pour un concept de défense du XXIe siècle

Eric de La Maisonneuve*

La géographie commande et explique l’histoire, notamment celle de la conflictualité qui en constitue la trame. C’est vrai pour n’importe quel pays, mais plus encore pour la France dont la position extrême sur le continent eurasiatique se combine avec son tropisme méditerranéen. Ainsi la France s’est-elle trouvée étroitement mêlée depuis ses origines aussi bien aux problèmes du continent qu’à ceux de l’outremer. Mais en permanence, depuis bientôt deux mille ans, pour des raisons de continuité territoriale et parce que les Romains nous ont légué le limes rhénan, seconde frontière de l’empire après celle de l’Elbe, les responsables français ont-ils été absorbés par la défense du « pré carré » européen, cet hexagone dont les richesses naturelles et les accès maritimes étaient enviés également par nos voisins anglo-saxons et germaniques. Lire la suite

Abonnés

Note sur les questions de défense

à l’attention des candidats à l’élection présidentielle

Ce n’est qu’en période de danger que les Français sortent de leur insouciance coutumière et s’intéressent à leur sécurité. Au cœur de celle-ci, la « défense » n’occupe pourtant qu’une place secondaire, tant le sujet est rébarbatif et, surtout, présenté exclusivement en termes financiers par les « experts » et par les responsables militaires eux-mêmes. Or, s’il est vrai que la « défense » est budgétivore depuis ses origines, ses prétentions financières doivent être argumentées et, surtout, assises sur les exigences que lui confère sa « mission ». Fixer ainsi à 2% du PIB le niveau de l’effort de défense est parfaitement artificiel, celui-ci n’étant pas nécessairement corrélé aux performances économiques et ne reflétant en aucun cas la réalité des menaces qui peuvent peser sur la nation.

Lire la suite

Abonnés

Le Gouvernement du désir

Hervé Juvin – Le débat, Gallimard, 2016

« …Le capitalisme libéré du réel par la finance de marché n’a pas de plus bel allié que le désir sans fin, pas de plus docile esclave que l’homme désirant sans fin. La libération aura servi à ça ; mettre le désir humain au service de l’ordre de la société de l’individu. Multiplier le désir, voilà à quoi nos sociétés s’emploient, avec un enthousiasme qui en effet change le monde, les vies, et bouleverse deux ou trois choses que nous croyions savoir de l’économie, de la société et du pouvoir.

Lire la suite

Abonnés

Un défi de civilisation

Jean-Pierre Chevènement – Fayard, 2016

La globalisation, mère du chaos mondial

« En modifiant la hiérarchie des puissances, la seconde mondialisation libérale…a complètement bouleversé la géopolitique mondiale…Elle a creusé les écarts entre pays émergents, vieux pays industriels et pays immergés, voire faillis.

Vingt ans après la chute de l’URSS, c’est la Chine qui est devenue pour les Etats-Unis le principal compétiteur mondial. En 2011, le Président Obama a annoncé la stratégie du « pivot » vers l’Asie, c-a-d le basculement de la majorité des bâtiments de la flotte américaine de l’Atlantique vers le Pacifique. En Europe même, l’Allemagne a progressivement imposé, vingt-cinq ans après sa réunification, une forme à la fois originale et instable de leadership, une sorte de Saint-Empire euro-américain…

Lire la suite

Abonnés

Questions chinoises – mars 2017

1/ En 2016 la croissance chinoise a éclipsé les autres économies
Par Lu Yanan et Wang Weijian, journalistes au Quotidien du Peuple

Malgré une économie mondiale atone, la Chine a enregistré en 2016 une croissance du PIB de 6,7% en glissement annuel, atteignant 74,41 trillions de yuans, éclipsant les grandes puissances de la planète. Avec une contribution de 33,2%, la Chine demeure un moteur clé de la croissance mondiale…

…Il s’agit du taux de croissance la plus faible depuis 1991, ce qui a déclenché un débat du côté des législateurs et décideurs politiques quant à savoir si l’économie chinoise peut atteindre un certain sommet, et maintenir un essor moyen à grande vitesse, et garder ses forces motrices… Pour Liu Zhibiao, membre du Comité national de la CCPPC et enseignant à l’Université de Nanjing, une inquiétude du marché sur l’économie chinoise n’était pas fondée, car malgré un taux de croissance inférieur à celui des années précédentes, le chiffre reste en tête à l’échelle mondiale.

Lire la suite