e-agir

Abonnés

La grande bascule

Jean-Dominique Giuliani – Fondation Robert Schuman – juillet 2018

L’été 2018 marquera peut-être un tournant dans les relations internationales. Les évolutions de la politique américaines, révélées brutalement par un président « cash », ne datent pas d’aujourd’hui. Elles appartiennent au même mouvement de fond que le Brexit, l’émergence de régimes populistes en Europe, l’expression du révisionnisme russe ou le retour des nationalismes partout dans le monde.
L’inexorable mouvement de globalisation, accéléré par les avancées scientifiques et leur diffusion, semble marquer un temps d’arrêt politique. La carte du monde pourrait en être redessinée.
Car c’est bien à une grande bascule que nous assistons. Lire la suite

Abonnés

Dossier Chine-Afrique (août 2018)

(textes communiqués par LI Yongchun, correspondant à Paris du Quotidien du Peuple)

1/ Les relations sino-africaines, un modèle de coopération Sud-Sud
Bai Yang et Liu Lingling, journalistes au Quotidien du Peuple

Le Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine 2018 (FCSA-FOCAC) se tiendra du 3 au 4 septembre dans la capitale chinoise. Selon des experts et chercheurs du monde diplomatique interrogés par les journalistes, les relations sino-africaines sont devenues un modèle d’unité et de coopération avec les pays en développement, soit un modèle de coopération Sud-Sud. Le prochain sommet de Beijing du FCSA devrait offrir à la Chine et à l’Afrique de nouvelles opportunités pour élaborer une stratégie de développement et de construction d’une communauté de destin plus étroite entre la Chine et l’Afrique. Lire la suite

Abonnés

« Une ceinture, une route »

ou
le versant chinois de la mondialisation1

En avril 2013, quelques mois seulement après son intronisation au poste suprême du Parti Communiste Chinois (PCC) et dès son investiture à la présidence de la République populaire de Chine, XI Jinping a évoqué l’idée d’un « rêve chinois » – Zhongguo mèng -, en réalité un dessein qu’il indiquait comme ligne de vie au peuple chinois : « restaurer la gloire passée de la Chine et de l’Etat, rappeler le désir séculaire d’une Chine moderne, riche et puissante, rendre les Chinois fiers et heureux afin de maintenir la stabilité sociale ». Ce rêve ne relève pas du mirage ou de l’utopie, comme des Occidentaux rationalistes pourraient le comprendre, mais bien d’une perspective qui, pour être éloignée dans le temps, n’en consiste pas moins en un « projet » et un objectif en termes stratégiques. Lire la suite

Abonnés

Nouvelles de Chine – avril 2018

Discours de clôture du Président XI Jinping (APN)

Le président chinois Xi Jinping a prononcé mardi 20 mars 2018 un discours lors de la réunion de clôture de la première session de la 13e Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois). Voici le texte intégral :

Chers députés,
J’ai été élu lors de cette session pour continuer d’assumer le poste de président de la République populaire de Chine (RPC). Je voudrais exprimer ma sincère gratitude pour la confiance qui m’a été témoignée par tous les députés et le peuple chinois de tous les groupes ethniques.
C’est une mission glorieuse et une lourde responsabilité que d’occuper ce grand poste de président de la République populaire de Chine. Comme toujours, je remplirai avec fidélité les responsabilités qu’impose la Constitution, serai fidèle à la patrie et au peuple, accomplirai mon devoir scrupuleusement, ferai de mon mieux, serai diligent au travail et resterai dévoué. Je continuerai à être le serviteur du peuple, accepterai la surveillance du peuple et ne trahirai en aucun cas la grande confiance de tous les députés et du peuple chinois de tous les groupes ethniques.
Aussi haut que soit le poste que l’on occupe, tout le personnel des organes de l’Etat doit fermement garder à l’esprit que notre république est la République populaire de Chine, à toujours accorder la priorité au peuple dans son cœur, à toujours servir le peuple sans réserve, et à toujours travailler dur pour les intérêts et le bonheur du peuple. Lire la suite

Abonnés

Mondialisation et sécurité

Pour un concept de défense du XXIe siècle

Eric de La Maisonneuve*

La géographie commande et explique l’histoire, notamment celle de la conflictualité qui en constitue la trame. C’est vrai pour n’importe quel pays, mais plus encore pour la France dont la position extrême sur le continent eurasiatique se combine avec son tropisme méditerranéen. Ainsi la France s’est-elle trouvée étroitement mêlée depuis ses origines aussi bien aux problèmes du continent qu’à ceux de l’outremer. Mais en permanence, depuis bientôt deux mille ans, pour des raisons de continuité territoriale et parce que les Romains nous ont légué le limes rhénan, seconde frontière de l’empire après celle de l’Elbe, les responsables français ont-ils été absorbés par la défense du « pré carré » européen, cet hexagone dont les richesses naturelles et les accès maritimes étaient enviés également par nos voisins anglo-saxons et germaniques. Lire la suite

Abonnés

Note sur les questions de défense

à l’attention des candidats à l’élection présidentielle

Ce n’est qu’en période de danger que les Français sortent de leur insouciance coutumière et s’intéressent à leur sécurité. Au cœur de celle-ci, la « défense » n’occupe pourtant qu’une place secondaire, tant le sujet est rébarbatif et, surtout, présenté exclusivement en termes financiers par les « experts » et par les responsables militaires eux-mêmes. Or, s’il est vrai que la « défense » est budgétivore depuis ses origines, ses prétentions financières doivent être argumentées et, surtout, assises sur les exigences que lui confère sa « mission ». Fixer ainsi à 2% du PIB le niveau de l’effort de défense est parfaitement artificiel, celui-ci n’étant pas nécessairement corrélé aux performances économiques et ne reflétant en aucun cas la réalité des menaces qui peuvent peser sur la nation.

Lire la suite

Abonnés

Le Gouvernement du désir

Hervé Juvin – Le débat, Gallimard, 2016

« …Le capitalisme libéré du réel par la finance de marché n’a pas de plus bel allié que le désir sans fin, pas de plus docile esclave que l’homme désirant sans fin. La libération aura servi à ça ; mettre le désir humain au service de l’ordre de la société de l’individu. Multiplier le désir, voilà à quoi nos sociétés s’emploient, avec un enthousiasme qui en effet change le monde, les vies, et bouleverse deux ou trois choses que nous croyions savoir de l’économie, de la société et du pouvoir.

Lire la suite

Abonnés

Un défi de civilisation

Jean-Pierre Chevènement – Fayard, 2016

La globalisation, mère du chaos mondial

« En modifiant la hiérarchie des puissances, la seconde mondialisation libérale…a complètement bouleversé la géopolitique mondiale…Elle a creusé les écarts entre pays émergents, vieux pays industriels et pays immergés, voire faillis.

Vingt ans après la chute de l’URSS, c’est la Chine qui est devenue pour les Etats-Unis le principal compétiteur mondial. En 2011, le Président Obama a annoncé la stratégie du « pivot » vers l’Asie, c-a-d le basculement de la majorité des bâtiments de la flotte américaine de l’Atlantique vers le Pacifique. En Europe même, l’Allemagne a progressivement imposé, vingt-cinq ans après sa réunification, une forme à la fois originale et instable de leadership, une sorte de Saint-Empire euro-américain…

Lire la suite

Abonnés

Questions chinoises – mars 2017

1/ En 2016 la croissance chinoise a éclipsé les autres économies
Par Lu Yanan et Wang Weijian, journalistes au Quotidien du Peuple

Malgré une économie mondiale atone, la Chine a enregistré en 2016 une croissance du PIB de 6,7% en glissement annuel, atteignant 74,41 trillions de yuans, éclipsant les grandes puissances de la planète. Avec une contribution de 33,2%, la Chine demeure un moteur clé de la croissance mondiale…

…Il s’agit du taux de croissance la plus faible depuis 1991, ce qui a déclenché un débat du côté des législateurs et décideurs politiques quant à savoir si l’économie chinoise peut atteindre un certain sommet, et maintenir un essor moyen à grande vitesse, et garder ses forces motrices… Pour Liu Zhibiao, membre du Comité national de la CCPPC et enseignant à l’Université de Nanjing, une inquiétude du marché sur l’économie chinoise n’était pas fondée, car malgré un taux de croissance inférieur à celui des années précédentes, le chiffre reste en tête à l’échelle mondiale.

Lire la suite

Abonnés

Inquiétudes françaises

Novembre 2016

Eric de La Maisonneuve

La situation de la France est inquiétante. Sans sombrer dans un pessimisme subversif ni encourager un catastrophisme irréaliste que l’état général et comparatif du pays ne justifie pas (encore), on doit prêter la plus grande attention à une dégradation régulière et constante depuis au moins une vingtaine d’années de la plupart des critères qui sont utilisés pour évaluer la plus ou moins bonne santé d’un pays. Pour ce qui concerne la France, le double constat est celui de son déclassement dans le monde et en Europe ainsi que de la décomposition de la société française. L’un ne va d’ailleurs pas sans l’autre car la France est un pays univalent dont les ressorts, externes et internes, sont étroitement mêlés. Observation qui conduit d’emblée et en préalable à affirmer que la voie du redressement ne peut être ni technique ni partielle mais doit procéder d’une vision claire, profonde et lointaine de ce que pourrait et devrait être l’avenir du pays. Lire la suite