Abonnés

Espace abonnés

dans le cadre bleu ou abonnez-vous pour avoir accès aux derniers articles publiés !
Pour souscrire à un abonnement, contactez directement le siège de l'association.

Abonnés

Bienvenue sur le site de la Société de Stratégie !

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le nouveau site de la Société de Stratégie. Optimisé pour une lecture confortable sur tous les supports (ordinateur, tablette, téléphone), ce nouveau site concrétise le passage au numérique de l’ensemble de nos contenus.

Pour prendre le relais de la revue AGIR, publiée sur support papier jusqu’en juin 2014, vous trouverez désormais sur le site une rubrique e-agir qui comportera chaque mois 4 ou 5 « billets » d’analyse stratégique. Pour septembre 2014, ces analyses seront inspirées essentiellement par le comportement de la Russie et la crise ukrainienne.

Les articles les plus récents de la rubrique e-agir sont accessibles uniquement sur abonnement, à l’aide d’identifiants personnels. Vous pouvez vous abonner en contactant directement la Société de Stratégie.

Les contenus issus de nos anciennes publications « papier » sont pour la plupart accessibles au format PDF dans leurs rubriques respectives.

Abonnés

Réponse et commentaire…

A la suite du dernier numéro AGIR 53 et de la chronique ACTUEL 34, plusieurs lecteurs m’ont fait part de leurs réactions, ce dont je les remercie. Les opinions sont diverses et je tiens à ce que notre expression demeure libre. Mais un reproche m’est fait, celui de me contenter, si je puis dire, d’analyser les situations et de rester évasif sur les solutions possibles, et donc de ne pas répondre à leurs attentes

Eric de La Maisonneuve

Lire l’article dans son intégralité…

Abonnés

Réflexion sur le futur

La stratégie n’a pas pour objet de prévoir l’avenir, ce qui serait aussi présomptueux que dangereux. Elle cherche seulement – et c’est déjà considérable – à permettre que celui-ci soit conforme aux souhaits et aux besoins des hommes. La stratégie se consacre donc entièrement à la préparation du futur ; à ce titre et dans la mesure du possible, elle doit anticiper.

L’analyse du monde contemporain, caractérisé par la densité du présent, par la force de pression de l’immédiat et par l’urgence de nombreuses situations, rend quasiment impraticable toute projection sur le long terme, toute vision de l’avenir. [...]

La tentation, sinon le devoir, du stratégiste est donc de chercher à sortir de cette impasse. Sans tirer de plans sur la comète, sans se lancer dans de hardis travaux prospectivistes, on peut utiliser l’analyse stratégique pour anticiper un certain nombre de phénomènes probablement décisifs pour le futur. A cet égard, les deux arguments qui nous paraissent les plus fiables sont les évolutions démographiques et les constantes géopolitiques

Eric de La Maisonneuve

Lire la lettre ACTUEL 35 dans son intégralité…

Abonnés

De l’impuissance stratégique…européenne

Ce mois de mai 2014 est crucial pour l’avenir de l’Europe. Selon les résultats des élections au Parlement européen, l’Union pourra se relancer sur une majorité constructive ou poursuivre sur la voie du déclin et d’une toujours possible implosion.

Cette question politique essentielle ne survient pas ex nihilo ; elle se pose dans un contexte stratégique alarmant dont certains aspects, fortement dégradés, méritent d’être rappelés et, sans doute, corrigés. [...]

Si l’Europe semble aujourd’hui passer à côté de son destin, [...] c’est que son impuissance stratégique a de nombreuses raisons. Outre les réticences des « grandes nations » à oser des abandons trop visibles de ce qu’elles croient encore relever de leur souveraineté à des instances communautaires décisionnelles contrôlées, la logique impériale qui est celle de l’élargissement de l’Europe, imposée par les circonstances des dernières décennies, a jusqu’à présent empêché la constitution d’un appareil exécutif digne de ce nom

Eric de La Maisonneuve

Lire la lettre ACTUEL 34 dans son intégralité…

Abonnés

La Chine, numéro un en volume mais pas encore puissance commerciale internationale

Récemment, le Département du Commerce américain a publié les chiffres du commerce pour 2013. Le commerce international américain totalise 3910 milliards de dollars, c’est-à-dire moins que celui de la Chine qui est de 4160 milliards de dollars. La Chine détrône ainsi les Etats-Unis sur le podium du commerce d’import-export. Mais d’après certains Chinois, la Chine est un grand pays pour le commerce mais pas une puissance commerciale…

Retrouvez toutes les Chroniques de Victor sur notre page Chine…

Abonnés

Lettre à mes amis chinois

Le 27 janvier 2014 marquera le 50e anniversaire de la reconnaissance de la République populaire de Chine par la France, présidée par le Général de Gaulle. Cette date est importante car elle nous incite à remettre à sa juste place un événement aussi considérable dans l’histoire des relations internationales. [...]

Le Général de Gaulle a ainsi rendu un service considérable à la Chine. Les Chinois le savent et n’oublient pas ce coup d’éclat prémonitoire et salvateur qui rendra possible, quelques décennies plus tard, la politique d’ouverture de Deng Xiaoping. En ouvrant une brèche dans l’isolement de la Chine, la France a facilité la normalisation de ses relations avec le reste de la communauté internationale.

Ce geste décisif constitue un lien franco-chinois d’une telle solidité que les divers accrochages, même les plus tendus, qui eurent lieu entre deux pays politiques si différents, ne parvinrent pas à le remettre en cause.

Un demi-siècle plus tard, notre devoir est de maintenir par tous les moyens la solidité de ce lien, en commençant par entretenir le souvenir d’un geste aussi mémorable. Mais ce n’est pas suffisant…

Eric de La Maisonneuve

Lire l’article dans son intégralité…
Lire la version chinoise parue dans le Quotidien du Peuple…